11d. (i) Knickers Sound Houses

Une fois que le principe de ce livre est compris, et que les couleurs sont acquises par les apprenants, on peut par la suite s’en servir comme “Anchor Words”, des mots repères, pour en apprendre d’autres avec la prononciation.

ex. What colour are your knickers, Horse Ned ?  They’re red.

Cela nous donne déjà deux mots du même son : NED et RED. On pourra y associer d’autres mots lorsque l’on les rencontre ex. HEAD / BED  et par la suite aller plus loin pour dissocier le son E de la consonne D qui la suit, pour ajouter des mots comme TEN / YES / PENCIL /JENNY

Selon le même principe que l’on voit souvent dans les petites classes et que j’ai connu surtout en MS et GS, à savoir les maisons de mots, on peut faire la même chose en anglais. Cependant, pour bien différencier ce qui se passe en français (dans les maisons) de ce qui se passe en anglais, puisque les sons ne sont pas les mêmes, je propose de créer pour l’anglais des “SOUND KNICKERS”.

colour knickers pink

Après la découverte du livre et l’association des sons avec les couleurs, on peut créer des affiches géantes en forme de culotte et effectuer un travail de coloriage pour que celle avec le mot RED soit remplie de la couleur rouge. On peut faire par des travaux de peinture, coloriages, découpages … on peut laisser jouer l’imagination.

On peut ranger des mots dans la culotte associée pour chaque son.

On peut demander aux élèves de trouver des mots dans des catalogues pour les classer par la suite, selon le son et la couleur.

Des exemples intéressants pour travailler la phono :

blue shoes blue shoes

greentreegreen treepink pigpink pig

 Comme vous pouvez constater dans les photos de mes propositions,  je les ai accrochées avec des pinces à linge pour que la colle sèche, mais cela m’a donné une autre idée. Au lieu de coller au mur, pourquoi pas envisager un fil à linge qui traverse la salle de classe avec des culottes de couleur accrochées sur le fil à linge.

J’avais vu cette idée sur un blog d’une maman “homeschooler” qui avait fait pareil en étudiant un album qui s’appelle ‘Aliens love underpants” ou quelque chose dans le genre. Je trouvais très drôle comme idée et voilà, je peux placer l’idée dans un projet pédagogique. Voici une photo du fil à linge :

washing line underpants

http://www.nommonster.co.uk/2013/05/aliens-love-underpants-home-made-story.html

A few more resources for What colour are your knickers ? found during my trawling of the net.

http://misssarahsstorytime.blogspot.fr/2012/02/flannel-friday-what-color-is-your.html

By my good friend, Karine Bailleul, who introduced me to this book in the first instance : http://circ-bernay.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article83

Vous trouverez dans le projet de Karine une séquence complète pour exploiter l’album avec des séances détaillées, point par point et des évaluations proposées en fin de séquence. Cette séquence s’adresse à des CE2-CM1.

Vous avez peut-être compris que ce que je propose se base plus sur un objectif phonologique qu’autre chose. Je propose de se servir de l’album pour un travail de conscience phonologique. Il est évident que l’on ne peut pas TOUT faire en même temps. On ne peut pas facilement suivre toutes les séquences entièrement. Pour des enseignants débutants, il est sûrement plus rassurant de suivre quelque chose de A à Z. Partir en “free-style” est plus risqué, c’est sûr.

Si on n’aime pas le principe des “knickers”, pourquoi pas essayer avec les maisons de mots :sound house 1Les enfants rangent les mots dans la maison de la couleur en question.

2015-07-31 16.04.21Les maisons peuvent être fabriquées sur du papier A4 (image 2) ou alors sur du grand cartonné (A2) (image 1). Le principe est identique. Sur le grand modèle, les mots seraient sur des étiquettes, ce qui permet de réutiliser.  J’ai mis en voisins GREEN et PINK afin de faire travailler la différence entre ces deux sons de manière intensive. Il me faut plusieurs pâtés de maison pour arriver à une rue complète avec les 15 sons répertoriés dans mon système de Anchor Words. Et un très grand mur !!! Mais ce serait vraiment l’idéal si j’étais enseignante en primaire avec ma salle de classe à moi.

La fabrication du grand modèle permet vraiment de laisser jouer l’imagination et la créativité, même jusqu’à mettre des rideaux sur la maison bleue. 🙂

Ces propositions viennent suite à une demande de stagiaire M2 qui se trouve en charge d’un groupe de CP pour l’anglais et qui a du mal à trouver sa programmation. Je me suis penchée sur la question avec elle et ce livre, pour moi, trouve complètement sa place en classe de CP, si on veut travailler la conscience phonologique en anglais. Mais il est évident que l’on s’interdit tout travail d’écrit avec les CP – c’est beaucoup trop tôt. Mais à partir de maisons, on peut sensibiliser vers un écrit en douceur.

Advertisements