Studying in the UK

Quand mon fils ainé cherchait son orientation post bac, nous sommes tombés sur une information super importante. Il est possible de suivre une formation en GB a sans frais de scolarité si l’on n’a pas 19 ans le jour de la rentrée. Le diplôme s’appelle BTEC et c’est un niveau 3 qu’il faut viser.
Ce diplôme existe dans des domaines très variés. Matt a choisi de poursuivre dans la musique. Mon deuxiėme fils a choisi le sport.

Pour une liste des diplômes possibles, une recherche Google vous donnera des infos . Vous trouverez une liste à l’adressé http://www.edexcel.com.

BTEC Diploma Level 3. Le niveau 3 se compose en trois sub-divisions : le niveau 3 90 crédits / le niveau 3 / le niveau 3 extended. Pour donner une idée d’équivalence approximative, le niveau 3 90 crédits donnerait la moitié d’un Bac, le niveau 3 donnerait à peu près un niveau bac et le niveau 3 extended donnerait le bac plus un peu, mais attention, il faut bien comprendre que nous comparons des choses non comparables.

Quand Matt a décidé de poursuivre des études en Angleterre, nous lui avons proposé de faire son choix des matières en fonction de ce qui lui plaisait vraiment car l’objectif premier était de travailler l’anglais avant tout, le contenu devenait secondaire. Il se trouve qu’en choisissant la musique, il s’est retrouvé dans son domaine tout de suite mais il aurait pu très bien choisir autre chose. Si on est prêt à 18 ans à quitter son pays et son milieu, il faut que cela soit pour quelque chose qui leur plait et qui va motiver suffisamment pour justifier ce choix. Puisque Matt avait quand même pensé continuer ses études en Angleterre après cette première année, il considérait son BTEC un peu comme une sorte de classe préparatoire pour son programme de licence à l’université avec la possibilité de changer d’avis mais sans frais engagés. NB un cursus universitaire engendre des frais l’importants en Angleterre.

La question du logement préoccupe. Les écoles proposent généralement des listes de familles d’accueil ou même certaines écoles proposent des chambres en résidence pour étudiants. Cette option me paraît bien mais. Mes deux fils ayant choisi des écoles dans une région ou j’ai une amie qui propose une chambre, la question ne s’est jamais posée pour nous.

Je pense sincèrement qu’il est mieux pour un jeune de se retrouver en famille ou en résidence plutôt que de penser à un studio seul, car les changements et les différences peuvent provoquer le besoin de parler et se retrouver seul peut être difficile à supporter.

Les écoles choisies par mes enfants :

Northbrook Collège, Worthing
Music Technology

Northbrook.ac.uk

Chichester College
Sports coaching

Chichester.ac.uk

Pour chercher les différentes possibilités, il faut chercher “collège Level” et non pas “university Level”.

Pour les frais donc pas de frais de scolarité si on n’a pas 19 ans le jour de la rentrée de septembre. Les frais sont les frais de vie. Nous avons donné environ £400 par mois à notre fils pour couvrir les frais de transport ( les deux établissements sont très bien situés pour les transports en commun, notamment le train), son loyer, le téléphone portable et les frais divers. NB le loyer chez ma copine est sûrement très bon marché !!!
Pour le téléphoné nous avions pris un contrat pour Matt, mais avec le recul il aurait été plus simple de venir avec un téléphone et prendre un package SIM Only. Les jeunes sont très doués généralement pour trouver les bons plans. Actuellement il existe des packages pour environ £15 par mois (09/14)

Pour nous, cette solution nous semblait, à mon mari et moi, présenter très peu de risques. Les écoles dans le sud sont très accessibles depuis notre Normandie et, la traversée pour un piéton avec une réduction étudiante tourne à environ 30 €uros.

Au pire, si cela lui n’avait pas plu, il serait rentré à la maison et il aurait fait un dossier dans APB l’hiver suivant. Ou bien il aurait pu finir son année et faire valoir ses compétences en langue et son année d’expérience à l’étranger. Cela ne peut qu’être enrichissant. Dans le monde d’aujourd’hui, les compétences en langue vont faire la différence. On n’arrête pas de nous le dire.

Ce ne sera jamais une année perdue. La vie est longue et ils auront le temps de travailler plus tard. C’est une année d’investissement plutôt.

L’approche des études n’est pas la même et c’est en Angleterre que Matt a appris à aimer travailler. Il a découvert une autre philosophie de l’apprentissage, une qui lui convenait.

Advertisements